Domaines de compétences en sonorisation

Nous divisons le travail de sonorisation en deux parties distinctes :

l’art et la science

  • L’art intervient dans le travail interactif entre le technicien et le musicien pour créer le son.
  • La science intervient dans le choix des technologies à mettre en œuvre au profit de l’art et pour assurer la diffusion du résultat sur toute l’audience.

L’art

La partie artistique consiste à façonner un son en collaboration avec un musicien en adéquation avec le style musical de la prestation. Qu’il s’agisse de musique classique ou de musique actuelle, nos collaborateurs ont de solides connaissances musicales. Le sonorisateur met en son le musicien en choisissant le type de captation et le traitement du son nécessaire à la restitution de l’intention artistique. Ses outils de travail sont la console, les micros et les différents périphériques de traitement. Durant la prestation, il façonne le son de chaque instrument et assure l’équilibre de l’ensemble. C’est la raison pour laquelle un grand nombre d’artistes se déplacent avec leur technicien console, celui-ci étant un musicien à part entière puisqu’il agit en dernier sur l’ensemble de la création.


La science

La partie scientifique consiste à mettre en œuvre une technologie adéquate permettant de reproduire fidèlement le travail de l’artiste, du musicien, pour que l’auditeur puisse savourer pleinement ce travail musical. Il s’agit en particulier de faire en sorte que chaque auditeur entende la même chose que le technicien console. L’opérateur système conçoit, met en œuvre et surveille la diffusion selon le lieu et le type de musique de façon à atteindre ce but. Nos techniciens ont les connaissances nécessaires en physique (propagation du son, réponse en fréquences, etc.), en acoustique des salles, et en technologie de haut-parleurs, pour optimiser le système.